Accueil
Madagascar
Réunion
Copyleft : Bernard CHAMPION
1 Éléments d'Anthropologie du Droit
Avant-propos : Philippe LABURTHE-TOLRA Doyen honoraire à la Sorbonne
Préface :
Norbert ROULAND Membre de l'Institut Universitaire de France

présentation avant-propos préface introduction plan
index analytique références table illustrations
1- Le souverain juge
2- “Pourquoi le sang de la circoncision...”
3- Dessin du dessein
4- “Authentique ! sans papier !”
5- L“Âme du Mil”
6- “Il faut se battre pour la constitution...”
7- Rire et démocratie
8- Sur l’innovation et la Découverte : 7
9- La “culture des analgésiques” et l’individualisme
10- Du “mariage arrangé” à l’“amour-passion”
11- Du mythe au roman, de la Patrie à la Filisterie
12- La chimie du rire
13- Quelques données sur la prohibition de l’inceste
14- Morale et handicap
15- Le juge, de quel droit ?
16- Droit au sol et mythes d'autochtonie
17- Habiter, cohabiter : sur l’exemplarité
18- Le territoire de la langue : les deux natures
19- Enquête sur la forme humaine : 1
20- Enquête sur la forme humaine : 2
21- Enquête sur la forme humaine : 3
présentation

anthropologieenligne.com : unité de l’homme et diversité des cultures


III - 8.7 L’original et son cadre

La société techno-libérale, en effet, offre à l’individu des moyens inouïs d’accomplir à la fois ses propres fins caractérielles et ses capacités d’innovation. La figure typique de la réussite y est celle du pionnier - emblématiquement ingénieur et américain - qui construit un empire à son excentricité. La capacité à “faire de l’argent” étant ici le principal génie et le critérium de vérité, celui qui n’aurait été qu’un original dans une société civilisée devient le prototype du héros. “Les riches, vous savez pourquoi ils sont excentriques ? - Parce qu’ils peuvent se le permettre !” Cette réplique de Batman est sans doute dans le vrai, mais l’inverse est aussi à considérer. Un premier caractère (formel) de la modernité est le dérèglement, l’exaspération de l’individualisme et de la liberté (et du sexe, sinon de la sexualité). L’esprit du progrès est d’abord cette disposition d’esprit qui récuse par principe tout ce qui risquerait d’offusquer un éclat de ce polymorphisme, mental ou moral, qui commande l’innovation ou qui permet de s’y adapter. Le cadre épistémologique dans lequel les innovations sont possibles est nécessairement étranger à la norme. L’échec des socialismes procède aussi de cette perversion qui consiste, contradictio in adjecto, à vouloir bureaucratiser l’invention. Dès lors que l’invention technique est devenue le principal moteur de la civilisation - ce qui ne se peut que si l’homme s’est arraché à sa niche écologique, à sa nature, à sa physiologie et que si la culture cesse d’être une intelligence du donné naturel, une phénoménologie de l’être-au-monde, pour devenir un affaire d’ingénieur - l’histoire cesse d’être la forme (idéalement sans histoire) de l’éternel retour, ou bien le temps de la rédemption et de la Parousie, pour devenir l’histoire du progrès, entreprise de déclassement de toutes les autres formes d’humanité. En vertu d’un paradoxe qui ne fait qu’accomplir le destin néo-cortical du cerveau humain, une philosophie du concept, seule appropriée à couvrir cette aventure, se substitue à la philosophie de la conscience. Tel le Golem de la fable, la matière (golem), animée par l’esprit de l’homme, paraît commander l’histoire cumulative et substitutive de la technique. Et la vie autonome du concept le mouvement arborescent du progrès scientifique. “Quand la pensée collective ne peut exister comme pensée, elle passe dans les choses (signes, machines...). D’où ce paradoxe : c’est la chose qui pense et l’homme qui est réduit à l’état de chose”. Cette pathologie, l’auteur de La Pesanteur et la Grâce l’assigne à la triple alliance qui définit la modernité : “Argent, machinisme, algèbre. Les trois monstres de la civilisation actuelle. Analogie complète”. Concours, en effet, des trois médiations sans verbe dans le temps sans conscience du progrès qui constitue pourtant un accomplissement de l’espèce.

... /...

Plan du chapitre :

III - 8.1 Introduction
III - 8.2 Maîtrise technique et maîtrise politique : l’assimilation
III - 8.3 “Levi’s, Lacoste, Lénine” : la dialectique des “3 L”
III - 8.4 Le retournement : les limites de la foi
III - 8.5 Malaise civilisateur, aise de l’homme sauvage : la subjectivité de l’homme objectif
III - 8.6 Une aptitude néo-corticale à créer un monde hors du monde
III - 8.7 L’original et son cadre
III - 8.8 Renoncer à la vérité
III - 8.9 L’invention est un jeu d’enfant
III - 8.10 “Il y a de la superstition à ne pas croire à la superstition”
III - 8.11 Leçon de l’objectivité
III - 8.12 La découverte de l’autre homme
III - 8.13 Ethnographie Tupinamba (1)
III - 8.131 Ethnographie Tupinamba (2)
III - 8.132 Guerre, sacrifice, différence des sexes
III - 8.14 L'invention néolithique ou : le triomphe des fermiers
III - 8.15 Que signifie "Porter la bonne parole" ?
III - 8.16 Aux origines de l'anthropologie




Rechercher dans :
http://www.AnthropologieEnLigne.com